Comment un courtier en énergie peut optimiser vos dépenses énergétiques ?

Face aux enjeux environnementaux et à la cherté de la vie, il est devenu crucial de maîtriser sa consommation énergétique. Cette situation concerne tant les particuliers que les professionnels. Néanmoins, il est difficile de décrypter sa consommation. Il faut également savoir comparer les offres disponibles afin d’optimiser au mieux son contrat d’énergie. Cette tâche demande du temps et des connaissances pointues. De ce fait, vous pouvez demander l’aide d’un courtier en énergie. 

Analyser votre consommation énergétique 

L’analyse de votre consommation énergétique est essentielle pour optimiser vos dépenses. Le courtier de https://www.goenergie.fr/ étudie vos factures d’énergie des trois dernières années. Ces données lui sont utiles pour dresser un historique précis et affiner la courbe de charge. Les variations saisonnières et hebdomadaires apparaissent avec évidence. Vous pourrez ainsi distinguer les mois les plus énergivores. Par superposition avec l’usage des locaux et des équipements, le courtier identifie les postes responsables des pointes de consommation. Le chauffage est souvent l’appareil le plus énergivore en hiver tandis que la climatisation prend le relais en été dans certaines zones. En croisant les relevés avec les conditions météorologiques, le consultant évalue avec justesse la performance énergétique des installations et du bâti.

Dans le meme genre : Conseils pour choisir le logement idéal pour un enterrement de vie de garçon à Madrid

Comparer les offres du marché 

Le courtier commence par évaluer précisément les coûts fixes et variables de chaque offre. Ils peuvent représenter jusqu’à 40 % de votre facture. Le consultant examine ensuite avec attention les tarifs applicables selon la puissance souscrite. Certains fournisseurs conditionnent en effet le prix du kWh à la quantité de kilowatt, une subtilité à ne pas sous-estimer. Le courtier intègre également dans ses simulations les éventuels bonus éco-citoyens, en vérifiant les conditions d’attribution de ces petits plus. En faisant varier différents leviers tarifaires sur plusieurs profils de consommation type, il teste les offres selon divers scénarios pour déterminer la solution la plus appropriée à chaque situation.

Optimiser le contrat en cours 

Avant d’envisager tout changement de fournisseur, le courtier commence par auditer le contrat en place afin d’en optimiser les termes. Il négocie avec le fournisseur actuel pour obtenir une révision à la baisse des tarifs. Sa connaissance fine du marché lui permet de faire valoir les prix compétitifs proposés par la concurrence. Il étudie également le dossier de souscription afin de vérifier si la puissance réservée correspond toujours aux besoins réels, une révision à la hausse ou à la baisse étant possible. Le courtier scrute ensuite l’intégralité de la facturation à la recherche d’éventuels frais surfacturés, un détail susceptible de gonfler artificiellement la note. 

Cela peut vous intéresser : Comment ça se passe avec une coiffeuse à domicile ?

Changer de fournisseur au besoin 

Si l’optimisation du contrat en place ne permet pas de faire descendre les prix sous un certain seuil, le courtier évalue l’opportunité de changer de fournisseur. Il utilise un simulateur pour avoir des données comparatives. Sur le long terme, quelques centimes de différence au kWh peuvent générer des économies substantielles. Fort de son expérience, il s’occupe ensuite des démarches relatives : 

  • résiliation du contrat actuel ; 
  • souscription du nouveau contrat ; 
  • programmation des relevés.